Index de l'article

Le décor

RPP 400

Vue d'ensemble de l'accastillage du gaillard. Les panneaux  peints en trompe l’œil représentent des trophées militaires.

RPP 410

Détail du premier cartouche tribord.

RPP 422

La transition entre le  vibord et le gaillard se matérialise par un lion, exécuté en ronde bosse.

RPP 420

RPP 424


Les deux « ailes » sont ornées par une renommée en bas-relief. Des balustres et une console viennent compléter cet ensemble.

RPP 434
Panneau sculpté en bas-relief représentant Vénus accompagnée de sirènes, zéphyr et dauphins ; il est rapporté sur la frise ajourée qui sert de balustrade à la plate-forme arrière.

RPP 430
Vue générale du couronnement. Deux rosaces décoratives servent de mantelets aux sabords de retraite de part et d’autre du gouvernail.  NB : la mise en place du gouvernail a nécessitée de pratiquer une  ouverture  dans le caillebotis le surplombant.

RPP 437
Le monogramme royal (deux « L » entrecroisés) est bien visible sur la mèche du gouvernail. La figure barbue coiffe cette dernière et  englobe la barre du gouvernail par une mortaise pratiquée dans la bouche du personnage.

 

"Amarsenal" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.