Index de l'article

La charpente

Ce travail est un essai de reconstitution, fait à partir de la vue montrant les différents éléments de la membrure au maître couple et de la distribution de celle-ci sur la quille, figurant dans la monographie de Jean Boudriot. En partie centrale seuls les couples de levée ont été représentés.

C1 PJoly 20

Vue par la hanche tribord. On remarque la légèreté de la charpente. Il faut signaler que les entailles destinées à recevoir les bordages à clins ont été supprimées en vue du bordé (finalement non réalisé).

C1 PJoly 30

Vue de bâbord avant. La charpente d’étrave est constituée uniquement de couples dévoyés. En effet, les lignes de ces petits bâtiments étant fortement effilées, l’utilisation d’allonges d’écubiers ne se justifiait pas.

C1 PJoly 25

Vue de poupe. Le tableau et la voûte d’arcasse respectent fidèlement le tracé de Jean Boudriot.
On peut deviner la finesse des lignes du Coureur.

C1 PJoly 35

Vue plus détaillée de la photo précédente. On peut distinguer la carlingue et ses entailles là où les couples de remplissage sont absents. Bien visible, la structure légère de la membrure, constituée uniquement d’une varangue, d’un genou et d’une allonge.

 

"Amarsenal" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.