Portes ouvertes aux
Archives de l'Etat à Liège
 
 

 


 
Des Liégeois sur les mers !

À l'occasion de cette journée portes ouvertes aux Archives de l'État à Liège, je vous propose un voyage dans le temps et l'espace maritime en rapport avec les liens qui unissent l'histoire de notre principauté à celle de la marine: en effet, notre groupement est en mesure de vous proposer une série de modèles réduits évocant l'épopée de ces Liégeois (ou du moins ceux issus des territoires de l'ancienne principauté) qui ont pris le large; cette exposition se décline comme suit :

 Composition de l’exposition :

-cartes marines et gravures, instruments de navigation, armes.

-Différents modèles évocateurs

-Panneaux didactiques évoquant les différents personnages mis en évidence.

1) Jehan de Mandeville, érudit et voyageur en Méditerranée dans la première moitié du XIVe siècle, dont les publications ont inspiré l'aventure d'un certain Christophe Colomb et dont une rue de Liège porte encore le nom.

2) Guillaume de La Marck, l’un des descendants du fameux Sanglier des Ardennes qui devient le chef de la flotte des « Gueux de mer » lors de la révolte des Provinces Unies contre l’Espagne au début du XVIIe siècle ;  cette flotte sera plus tard à la base de la puissante marine hollandaise. Il avait en effet été banni de nos provinces pour meurtres et brigandages divers, se révélant ainsi être un digne successeur de son terrible ancêtre...Le Stadhouder de Hollande, Guillaume le Taciturne, le mettra finalement à l'écart du pouvoir dès qu'il se rendra compte lui aussi de ses comportements excessifs.

3) Louis de Geer, homme d’affaire protestant émigré en Suède lors des troubles du milieu du XVIIe siècle dans nos régions ; il y fait venir près de 5000 métallurgistes wallons pour créer une industrie du fer et armer la flotte du roi de Suède dont il deviendra un proche, lui permettant de vaincre les Danois en 1643 et de maintenir son hégémonie sur toute la Baltique.

 4)  Louis Lemel (ou Del Mel), corsaire du roi Louis XIV et compagnon du célèbre Jean Bart (qui était lui-même d'origine flamande et s'appelait en réalité Jan Baert !). Ce corsaire s'illustrera notamment en 1697 par la capture de six navires anglais avec la seule aide de ses trente marins, le tout en plein milieu de la Tamise!

 5) Jacques-Joseph Ransonnet*, né à Liège en 1778 et décoré de la légion d’honneur par Napoléon en 1811, gratification pour les services qu'il a rendus à la marine française. En effet, ce marin a participé à un voyage d'exploration scientifique en Nouvelle Hollande (actuelle Australie) durant quatre années, mené à bien de nombreux raids sur les colonies anglaises des côtes d’Amérique et des Antilles, défendu le port d’Anvers contre la flotte britannique; il a également été l’un des premiers sous-mariniers de l’Histoire puisqu’il a risqué sa vie en testant le Nautile, sous-marin expérimental construit par les frères Coëssin pour être proposé à l’Empereur.

 
 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

 

© Amarsenal.be 2003-2011