Saint-Malo   2006

 

 

     

Le vent du large a gonflé nos voiles et nous a emmené loin des murs de la Cité Ardente, pour nous faire atterrir dans ceux de la Cité Corsaire qui sera notre hôte pour une durée de deux mois… Quel privilège et quel honneur !
 

 

 

         

Près de la porte d’entrée, on peut reconnaître Olivier Gatine, qui a réalisé un recueil photo disponible sous la forme d’un joli CD montrant différentes vues de chaque modèle exposé. Ceci permettra de continuer la visite de l’exposition à la maison, bien au chaud derrière son PC, tout en dégustant des kuygnamans arrosés de cidre breton, le tout sur fond de chants de marins…Pour se procurer le CD de l’exposition, on peut s’adresser directement au personnel de la chapelle Saint Sauveur ou au siège de l’AAMM au musée de la Marine de Paris. ( pour les amateurs de CD de chants de marins, vous pouvez faire un saut à Paimpol où se déroule chaque année un festival renommé).

 

     

Vue plongeante montrant une partie des invités à l’inauguration du 17 juin 2006.
 

 

    

 

     

Après un effort conjoint de la ville de Saint-Malo, de l‘AAMM et de tous les modélistes qui ont livré leur marchandise « just in time », vient enfin le jour de l’inauguration et l’ouverture officielle de l’exposition…Au micro, se sont relayés l’amiral Regard...Zut, Monsieur Boudriot a bougé la tête ..! et René Couanau, maire de Saint Malo pour rappeler le contexte de cet évènement, remercier toutes les chevilles ouvrières qui ont contribués à la mise en place de cette manifestation (sur la photo on peut voir Robert Bertrand alors que Pierre Rouanne continue d’œuvrer dans l’ombre.) et de rappeler quelques petites anecdotes.

 

 

         
 

 

     

De petites galeries latérales se déploient le long de l’édifice et permettent de créer différents espaces thématiques, en plus du cloisonnement dans la nef centrale. Il faut à nouveau féliciter les organisateurs qui ont pensé cette mise en scène, rendant le parcours du visiteur plus intéressant et très convivial.
En partie centrale se trouve entre autre exposé, la galiote à bombes La Salamandre, construite par Roger Willot à l'échelle du 48ème

 

     

Mis à l’honneur par le président de l’AAMM lors du discours d’inauguration, le doyen de notre association, du haut de ses 84 ans, devant les trois tranches de son Fleuron.

 

 

   

Vue du chœur où se trouvent les deux grands modèles au 1/24ème, mais aussi toute une série de petits chantiers accompagnés de pièces didactiques que l’on doit à P.Rouanne.

 

     

Le Fleuron au 1/24ème, un des modèles majeurs de cette exposition, est associé à jamais à son auteur Jaques Maillière.

 

 

 

               

 

© Amarsenal.be 2003-2007